La commune à travers les âges:

 

Le nom de la commune viendrait, selon un manuscrit de 1345 du germanique "sala" signifiant château.

Une autre hypothèse voudrait que le nom vienne d'une traduction mot à mot de "salle" dans le sens de grotte.

Il est vrai que le long du Gardon, la commune abrite un ensemble de grottes qui auraient servi d'hôpital pendant la guerre des camisards.  Le site est malheureusement aujourd'hui recouvert par les remblais de la route nationale 106.

Le château de la Tour présumé du XIV ème ou XV ème siècle appartenait en 1660 à un marquis du château de La Fare.

La chapelle St Pierre de la Tour, territoire de N. D. de Laval était le centre d'un prieuré rural à simple tonsure et de collation épiscopale.

Le dernier chapelain de la Tour fût, sans doute, l'Abbé de Mandajors, chanoine d'Alais et plus tard Prieur Royal de La Canourgue en 1749.

Avant la révolution, Les Salles du Gardon possédaient un vicariat perpétuel, créé en 1685, par l'Evéché d'Uzés. En 1696, Pierre Michel desservait La Chapelle St Vincent des Salles du Gardon.

En mars 1703 la bande de Camisards de Joany massacra 17 catholiques aux Salles du Gardon.

A l'emplacement actuel de la mairie vers 1760 fut construite une chapelle , avec les ruines d'une autre ancienne chapelle dédiée à St Vincent.

Le cimetière attenant à la chapelle fut reconstruit en 1885 aux Beaumes.

En 1789 la chapelle (mairie) servit aux assemblées primairesdu canton.

A ce moment-là Laval et Les Salles du Gardon furent réunis pour former une seule commune dite de Laval.

Le 2 février 1825, le roi Charles X signait l'ordonnance suivante:

La section des Salles du Gardon, arrondissement d'Alais est détachée de la commune de Laval et formera une commune particulière, qui est située au Nord de la rivière Gardon.

En 1844 la population du village était arrivé à 3720 habitants,dont 1439 sur la rive droite section des Salles et 2281 pour la section St Vincent des Salles sur la rive gauche.

En juin 1844, le préfet du Gard soumet à la compagnie des mines le projet d'érection d'une commune à La Grand-Combe à condition que les gérants des mines de La Grand-Combe et des chemins de fer du Gard s'engagent à faire construire les établissements nécessaires à la nouvelle commune.

Par la loi du 17 juin 1846 la commune de La Grand-Combe est créée.

La population de la commune  des Salles du Gardon passe de 3720 habitants à 1439 habitants...

 

 

 

IMG_4736'''

Administration de la commune :

1825 - 1830 : Pierre SOUSTELLE

1830 - 1834 : Jean François GRANIER

1834 - 1850 : Augustin CHAPON

1850 - 1874 : Cyprien COSTE

1874 - 1876 : Odilon DUBOIS

1876 - 1884 : Cyprien COSTE

1884 - 1886 : Hippolyte BLADIER

1886 - 1896 : Cyprien COSTE

1896 - 1912 : Auguste DEVEZE

1912 - 1919 : Albert LASSERRE

1919 - 1935 : Léon BERGOGNE

1935 - 1939 : François Xavier MAZAUDIER

1939 - 1944 : FAGES

1944 - 1945 : Henri JULLIEN

1945 - 1947 : Louis GOURDOUZE

1947 - 1975 : Jean DELPUECH

1975 - 2008 : Alain TASSERA

2008 à ce jour : Georges BRIOUDES 

Actualités

OPERATION NETTOYONS LA NATURE

NETTOYONS LA NATURE En savoir plus...

MEILLEURS VOEUX 2021

4849-Bonne annn e 2021 sur fond blanc-v_maxi En savoir plus...

BONNES FETES

RRRRRRRRRRRR En savoir plus...

VIOLENCES CONJUGALES ET INTRAFAMILIALES

VIOLENCE En savoir plus...

DISPOSITIF DE SOUTIEN

SOUTIEN En savoir plus...

DECONFINEMENT PROGRESSIF

DECONFINEMENT En savoir plus...

TEST COVID

124646037_204058724576557_646957384311941553_n

[🦠INFO TEST COVID-19🦠] Les professionnels de santé de la Grand-Combe,...

En savoir plus...

MASQUE OBLIGATOIRE

MASQUE En savoir plus...

Info Coronavirus ATTESTATIONS OBLIGATOIRES

info corona En savoir plus...

Prevention : Alerte Chantage Internet

ALERTE En savoir plus...

Agenda

Janvier, 2021
< << Aujourd'hui >> >
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Vignette

  • Image 1
  • Image 2
  • Image 3